Hervé PILLAUD | une vaste agora pour construire l’agriculture de demain
15989
post-template-default,single,single-post,postid-15989,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-13.1.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

une vaste agora pour construire l’agriculture de demain

une vaste agora pour construire l’agriculture de demain

Le 12 juin à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris, La Ferme Digitale va réunir pour le LFDay des start-up venues du monde entier, des agriculteurs, des chercheurs des communicants et des décideurs. Ce sera un vaste espace d’échanges ou chacun pourra trouver des solutions mais aussi apporter sa contribution pour dessiner une agriculture glocale, plurielle et résiliente. 

Un espace agricole glocal.

Qu’y a-t-il de commun entre un céréalier du bassin parisien, un berger peul du nord du Sénégal, un riziculteur de la vallée du Mékong ou un fermier urbain sur les toits de Toronto ?

Bien plus de choses qu’on ne l’imagine, ils sont mûs par une même passion, celle de leur métier et de la volonté d’en maîtriser les incertitudes. Ils sont confrontés au quotidien, aux réalités du vivant, au caractère aléatoire de la nature. Ils ont tous la volonté d’en maîtriser les contours pour en tirer la quintessence. Ils sont tous en prise plus ou moins directe avec le regard que jette sur leurs activités le reste de l’humanité de plus en plus soucieuse de ce qu’elle va trouver dans son assiette et du devenir de la planète.

La grande nouveauté du troisième millénaire, réside dans le fait que tous ces agriculteurs peuvent communiquer entre eux et avec les consommateurs. Ils vont contribuer ensemble à relever les immenses défis qui s’imposent à nous : nourrir 10 milliards d’êtres humains, substituer l’extraction d’énergies et de matériaux fossiles par des énergies et des matériaux renouvelables et rendre les territoires localement et globalement viables et vivables. Le LFDay sera l’occasion de confronter les expériences de ces agricultures glocales : à la fois locales et globales.

L’agriculture du 21ème siècle sera plurielle ou ne sera pas.

De quel modèle d’exploitation agricole avons-nous besoin pour construire l’agriculture du 21ème siècle ? De grandes fermes dont les limites dépassent parfois la ligne d’horizon et sur lesquelles les machines sont guidées par GPS ? De fermes familiales en polyculture élevage où la production est parfois transformée pour être vendue directement au consommateur ? De fermes au cœur des villes pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire des mégalopoles surpeuplées ? Ou encore de vastes espaces où cohabitent productions agricoles et maintien de l’espace naturel ? Les réponses ne sont bien sûr pas unanimes et même souvent sujettes à controverse. Chacune de ces agricultures apporte sa richesse et a ses contraintes. Elles répondent chacune à leur façon à des marchés de moins en moins uniformes, à des consommateurs tout aussi pluriels et de plus en plus exigeants mais de plus en plus consomm’acteurs. Toutes les agricultures ont la nécessité d’évoluer pour gagner en performance. Le numérique et les nouvelles technologies sont autant d’opportunités offertes à chacune d’elles. La question n’est pas de savoir s’il existe une agriculture numérique mais d’imaginer ce que le numérique peut apporter à chaque forme d’agriculture pour la rendre plus durable et plus vivable.

Vers une agriculture résiliente et inclusive

Le LFDay a l’ambition d’être la rencontre multi-acteurs pour contribuer à l’émergence de ces agricultures nouvelles. Plus de 100 start-up et entreprises innovantes engagées pour une agriculture citoyenne, performante et durable vont s’y retrouver. Leur challenge est d’œuvrer chaque jour à une agriculture nouvelle qui va redonner son indépendance à l’agriculteur, valoriser son métier, l’aider à gagner du temps, faire des économies, recréer du lien entre lui et le consommateur… Ces start-up ne construiront pas seules l’agriculture de demain mais elles vont y contribuer. La communauté naissante des start-up est riche d’initiatives pour ouvrir de nouveaux horizons à l’agriculture. Le numérique ouvre de nouvelles opportunités aux applications possibles au-delà des frontières. Nous devons faire en sorte que performance économique et respect de l’environnement aillent de pair. Le rapprochement des producteurs et des consommateurs doit devenir une réalité bien au-delà des contraintes géographiques. Autant de belles idées qui doivent être abordées avec pragmatisme pour conduire à des applications pratiques ayant un impact réel et direct sur la pérennité de notre agriculture.

Le LFDay sera le rendez-vous de tous ceux qui veulent construire une agriculture nouvelle du producteur au consomm’acteur. Tous les sujets y seront abordés : Investissement, Nouvelles Technologies, Big Data, Agronomie, Distribution, Agriculture urbaine, Consommation responsable… autant de thèmes concernant les sujets inévitables pour une vraie vision et réflexion tournées vers l’avenir.

Ce sera une vraie opportunité d’agir que d’y participer, pour cela inscrivez vous ICI

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.